“Criminels nazis” et philanthropes américains.

Dans le jugement de Nuremberg, les Allemands furent reconnus coupables d’avoir, dans les camps, soumis les détenus à des “expériences cruelles”:
“On effectuait […] différentes expériences concernant les hautes altitudes, la durée pendant laquelle des êtres humains peuvent vivre dans l’eau glacée, l’effet des balles empoisonnées et de certaines maladies contagieuses. Enfin, on expérimenta la stérilité d’hommes et de femmes par des rayons X et par d’autres méthodes”[TMI,t.I,p.265]

Or, le 25 mars 1993, l’hebdo VSD informe ses lecteurs que pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Pentagone avait exposé:
“Entre 8000 et 10000 soldats américains de 17-18 ans au gaz moutarde pour tester l’efficacité des vêtements protecteurs et des masques à gaz”(p.49)”Ceux qui refusaient l’expérience étaient menacés de quarante ans de prison et de haute trahison s’il parlaient”(Id.)

Des révélations en cascades suivirent par la suite:
le 29 décembre 1993, la presse française indiqua que, dans les années 50, les expériences sur les cobayes humains s’étaient multipliées:
-des adolescents handicapés mentaux avaient reçu des repas radioactifs;

-751 femmes enceintes du Tennessee avaient reçu, sans le savoir des pilules radioactives qui leur administrait une dose trente fois supérieure à la moyenne…
Encore Pire par la suite; dans les années 60, ces expériences ont continué:

– des patients hospitalisés reçurent de petites doses de plutonium afin de suivre le devenir dans l’organisme. C’était de grands malades déjà condamnés pour la plupart; mais tous ne pouvaient être classés dans cette catégorie. ainsi, un ouvrier blessé à la jambe reçut une dose de plutonium 239. Trois jours plus tard, sa jambre fut coupée et emportée par les chercheurs.

-En 1963, 131 détenus de l’Oregon et de Washington reçurent une forte dose de rayons X aux testicules afin d’observer les effets sur la spermatogénèse. Par la suite, les détenus de l’Oregon furent vasectomisés.

Pout tous ces faits: Voy. “La Haute-Marne Libérée du 29 décembre 1993, article intitulé: “Tests nucléaires sur des humains : les USA aussi” et “Sciences et Vie” n°917, février 1994 pp53 et suivantes: “Le scandale des cobayes humains.

Conclusion: Expériences sur les cobayes humains:

1°) Si celles-ci sont effectuées par les “nazis” “expériences pseudo-scientifiques qui prouvent le mépris de l’homme et le sadisme des nazis. Doivent être sans cesse rappelées au grand public afin de condamner radicalement le “nazisme”.

2°) Si elles sont effectuées par des chercheurs américains : démarche scientifique traditionnelle dont l’objectif est de faire avancer la science médicale. Ne sont donc nullement condamnables, même s’il vaut mieux les cacher au grand public…

Pour avoir plus d’informations sur ce type de rétablissement de la vérité historique:
VHO
BP 256
B-1050 BRUXELLES-5
Belgique

Publicités

2 réponses à ““Criminels nazis” et philanthropes américains.

  1. Pingback: Anonyme

  2. Pingback: “Nazi criminals” and philanthropic Americans « Comité de soutien à Vincent Reynouard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s