Georges Theil relaxé!

Georges Theil vient d’être relaxé par la Cour d’appel de Bordeaux !

On se souvient que, lourdement condamné le 7 octobre 2005 au titre de la loi Gayssot par la Cour d’appel de Limoges (30 000 euros d’amende pénale, quelque 12.000 euros de dommages intérêts à des parties civiles) pour la distribution de son ouvrage autobiographique, Un cas d’insoumission, G. Theil s’était pourvu en cassation et avait obtenu satisfaction : l’arrêt avait été en effet cassé, avec renvoi sur Bordeaux. La 3e chambre de la Cour d’appel de Bordeaux vient donc de rendre son arrêt: G. Theil est relaxé !

Conseillé par Maître Eric Delcroix – qui a, hélas, rendu sa robe fin 2007 – le jeune avocat qui avait défendu G. Theil à Bordeaux, Frédéric Pichon, avait surtout insisté sur la prescription de l’action publique.

Signalons à nos nouveaux correspondants que l’ouvrage incriminé, Un cas d’insoumission/Comment on devient révisionniste, est une excellente introduction au révisionnisme grand public ; il est disponible auprès de l’auteur pour 13 euros franco (adresse électronique: gmtheva@yahoo.fr).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s