Communiqué du Comité de soutien à Vincent Reynouard

Ce 18 février à 6 h., plusieurs membres de la Police judiciaire belge ont fait irruption au domicile de Vincent Reynouard. Venus avec un serrurier, ils n’ont pas sonné et sont allés directement fouiller les différentes pièces de l’habitation. Vincent étant absent, ils sont repartis bredouilles. Ils ont toutefois dit à son épouse qu’ils « avaient la pression du parquet » et qu’ils étaient prêts à revenir tous les jours, le matin comme le soir, pour appréhender Vincent. Ils lui ont ajouté: « Souhaitez un bon anniversaire à votre mari », car V. Reynouard est né le 18 février 1969. Il a donc 40 ans aujourd’hui. Alors que, pour cette occasion, certains organisent des fêtes, Vincent, impitoyablement traqué, passera cet anniversaire loin de son épouse et de ses enfants.

Ajoutons que depuis plusieurs mois, V. Reynouard était parvenu à se faire une clientèle en donnant des cours particuliers. Ainsi parvenait-il a empocher quelques centaines d’euros mensuellement et à les envoyer à sa famille. Le bouche-à-oreille ayant bien fonctionné, tous ses élèves se connaissaient. Suite à la parution de l’article le concernant dans Paris-Match, un parent d’élève a découvert qui il était. Cette fois, le bouche-à-oreille a servi dans le sens contraire. En moins d’une semaine, Vincent a perdu les trois-quarts de ses élèves. De plus, craignant la délation, il a dû quitter l’endroit où il s’était réfugié, abandonnant ceux qui étaient restés.

Interrogé, Vincent a déclaré que tout cela ne changerait rien : il continuera jusqu’à sa dernière seconde de liberté à lutter pour la Vérité. Saluons sa courageuse épouse et ses courageux enfants qui, malgré tout, continuent à former une famille amie et soudée. Ce matin, son aîné (qui avait vu son père se faire arrêter et menotter devant lui à Paris en 2006)  nous a simplement dit : « Ca met du piment dans la vie… ».

Pour aider la courageuse Marina Reynouard, nous vous invitons à lui écrire via le Comité de soutien à Vincent Reynouard à Montreux (Suisse).

(CSVR)

Publicités

Une réponse à “Communiqué du Comité de soutien à Vincent Reynouard

  1. Davant tant de courage et d’abnégation,je suis infiniment respectueux.J’ai aussi honte de moi qui ne suis pas capable de mettre mes actes au bout de mes idées.(Pas encore). Je prie pour les martyrs des temps dits modernes, et je suis certain qu’un jour la vérité ,flamboyante,sera révèlée,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s