Australie: F. Töben et le sort de l’Adelaide Institute

Le révisionniste australien récemment condamné Fredrick Töben comparaîtra devant la Cour fédérale d’Australie à Adelaïde le mercredi 27 mai pour un dernier recours qui semble voué à l’échec. Il est fort probable, en effet, qu’il sera emprisonné à l’issue de cette comparution. Pendant ses trois mois d’emprisonnement, l’Institut d’Adelaïde ne cessera pas ses travaux.

A compter du 13 mai, le nouveau directeur, Peter Hartung, continuera l’oeuvre révisionniste de F. Töben. Il assurera la tenue du site et se chargera de transmettre au prisonnier les courriels qui lui seront adressés.

Sur la décision de justice frappant F. Töben, voici le communiqué que Peter Hartung envoyait à la presse le 13 mai:

La condamnation de ce jour à la prison est une grande victoire pour la vérité. Elle démontre qu’un débat académique normal portant sur les recherches du Dr Töben concernant les prétendues chambres à gaz d’Auschwitz est impossible.
Mr Jeremy Jones, autodésigné représentant de la communauté juive d’Australie, a dépensé plus de 220.000 dollars [australiens, soit environ 125 000 euros] pour essayer de le faire taire en utilisant de manière abusive et scandaleuse le système judiciaire.
Dr Töben a démontré qu’il était un homme de grande intégrité: il ne pliera pas et même la prison ne lui fera pas se rétracter.
Le site de l’Institut d’Adelaïde continuera à fonctionner normalement lors de l’absence du Dr Töben.

Peter Hartung
Directeur par intérim
Adelaide Institute

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s