Provocations contre Dirk Zimmermann

Le dimanche 14 juin les « Freien Nationalisten » allemands de Nuremberg avaient organisé une journée de formation consacrée à la « liberté d’expression en Allemagne » où était intervenu le jeune Dirk Zimmermann qui a pu faire le point sur son affaire devant l’auditoire: un arrêté administratif l’a condamné en octobre 2008 à 9 mois de prison avec sursis pour avoir distribué 4 exemplaires d’un livre de l’ingénieur chimiste
allemand Germar Rudolf (« Vorlesungen… »). L’affaire aurait pu en rester là mais, si Dirk Zimmermann s’était autodénoncé au ministère public pour avoir distribué ces ouvrages, c’était précisément pour qu’un procès ait lieu et que ce procès soit entendu haut et fort. A l’heure qu’il est, et en dépit de deux messages vidéos diffusés sur son site, il attend toujours d’être convoqué par la justice.

Est-ce à cause de cette intervention à Nüremberg que les antifâchistes de sa région (Heilbronn) sont venus, le samedi 20 juin, distribuer des tracts dans son quartier pour dénoncer le « néo-nazi » à ses voisins? Dans ce tract ils osaient fournir l’adresse de Dirk Zimmermann et sa famille et l’avertissaient que les « néo-nazis » de son espèce ne devaient pas croire qu’ils pourraient se livrer à leurs activités en toute tranquillité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s