Un Bernois révisionniste condamné

Voici une dépêche ATS du 16 septembre 2009 :

Peine pécuniaire et amende pour discrimination raciale

Un Bernois de 30 ans a été reconnu coupable de discrimination raciale par le Tribunal cantonal d’Uri. Il avait nié l’existence de l’Holocauste dans un discours prononcé sur la prairie du Grütli en août 2007.

Le prévenu a été condamné à une peine pécuniaire de 8 jours-amende à 100 francs avec sursis et à une amende de 200 francs. Il doit aussi prendre en charge les frais de procédure qui s’élèvent à 1700 francs.

Le Bernois, membre du parti d’extrême droite nationaliste PNOS, s’était exprimé le 5 août au Grütli. Il avait alors déclaré que la norme anti-raciste n’avait pour objectif que d’empêcher les citoyens de dire la vérité sur un mensonge historique.

L’orateur avait ensuite pris la défense de Philippe Georges Brennenstuhl, un Romand qui nie l’existence de l’Holocauste. Il l’avait aussi félicité pour son comportement exemplaire.

(ats / 16 septembre 2009 14:24)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s