Vincent Reynouard arrêté pus relâché

Le 7 septembre au matin, alors qu’il sortait avec deux de ses filles (il a huit enfants) de sa maison bruxelloise où il n’était pas revenu depuis des semaines, Vincent Reynouard, 40 ans, a été arrêté par des policiers belges et immédiatement transféré à la prison de Forest, mais une demande de bracelet électronique ayant été déposé, le militant révisionniste a été relâché le soir même avec interdiction de quitter la Belgique dans l’attente de la décision des juges. Le 22 septembre doit avoir lieu à Bruxelles son procès en appel pour diffusion de brochures et tracts révisionnistes. En première instance, le 19 juin 2008, il avait été condamné à un an de prison ferme, la peine maximale outre-Quiévrain, 25 000 euros d’amende et 3 000 euros de dommages intérêts à verser au Centre pour l’égalité des chances, sorte de SOS-Racisme local. Les magistrats ayant demandé l’arrestation immédiate de Vincent Reynouard, ce dernier vit en cavale depuis plus d’un an, poursuivant ses activité de manière clandestine.

(Rivarol n°2919, 18 septembre 2009)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s