Lettre ouverte de Jean-Luc Lépoldi aux journalistes

A mesdames et Messieurs les journalistes

 

Nous ne nions pas que Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière, enlevés en Afghanistan, soient dignes de notre compassion et qu’il faille tout faire pour les libérer.

 

Mais il y a deux poids et deux mesures.

 

Plus près de chez vous, à la maison d’arrêt de Valenciennes,  un autre innocent, un honnête homme de 41 ans, marié et père de 8 enfants, a été enlevé et séquestré illégalement par une secte non moins redoutable que les Taliban: les magistrats de la 5ème République, aux ordres de sectes encore plus puissantes qui gouvernent la France dans l’ombre: le CRIJF et la LICRA.

Vincent REYNOUARD croupira en prison pendant un an (sans parler des sommes qui lui ont été extorquées) pour délit d’opinion. Oui: pour délit d’opinion! Car son seul crime est de s’être exprimé en publiant une brochure historique de 16 pages ! Au 21ème siècle, au pays dit « des droits de l’homme », un homme est incarcéré pour ses écrits. Comme au temps de Galilée, il existe ici des sujets sur lesquels il est interdit de réfléchir et de douter. Ce qui est non seulement une insulte à l’intelligence mais également une violation flagrante de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948, qui stipule que :

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. (Article 19)

Dans votre pays, en ce moment, il existe donc des prisonniers politiques, que l’on fait disparaître et que l’on oublie (grâce à vous) au fond d’un cachot, comme dans les régimes que vous aimez tant dénoncer: l’URSS de Staline, la Chine et la Corée du Nord, les supposées dictatures de l’Argentine sous Videla et du Chili sous Pinochet, l’Espagne du Général Franco… Dans l’indifférence totale de la Ligue des Droits de l’Homme (qui se borne généralement à défendre les délinquants étrangers mais méprise absolument les honnêtes Français) et le silence assourdissant des média.

 

C’est pourquoi vos lamentations quotidiennes sur Ghesquière et Taponier (qui ont choisi sciemment un métier risqué et accepté d’être envoyés, avec notre armée supplétive de l’agresseur américain, dans un pays qui ne menace pas le nôtre et où nous n’avons rien à faire) sont indécentes, insupportables, et le resteront tant que vous n’aurez pas un mot pour Vincent, victime, dans nos propres geôles, de l’arbitraire le plus total. Chaque jour, vous faillissez à ce que vous appelez vous-mêmes le « devoir d’informer », et pour nous au droit à l’information. La prétendue indépendance de la presse n’est qu’une fable grotesque, et vous vous comportez en laquais du pire totalitarisme, sans aucun courage ni aucun sens de l’honneur.

Je vous prie de ne surtout pas croire, Mesdames et Messieurs les journalistes, à l’expression de la moindre considération, distinguée ou pas.

 

Jean-Luc LEOPOLDI,
Ancien professeur de lycée

 

Publicités

2 réponses à “Lettre ouverte de Jean-Luc Lépoldi aux journalistes

  1. Nous nous connaissons déjà par Rivarol interposé, et je reçois régulièrement vos mails, que je lis toujours avec grande attention. C’est d’ailleurs à la demande de l’un d’eux que je suis rentrée en contact avec Vincent Reynouard (anniversaire). Depuis, il m’écrit régulièrement et nous échangeons une abondante correspondance.
    Je voulais donc vous signaler ce fait. Je parcours activement en ce moment tous documents d’internet en rapport avec la cause qu’il défend, afin d’effacer le plus possible mon ignorance sur ce thème, qui , je l’avoue, me laissait perplexe sur son utilité, comparée aux urgences du présent et de l’avenir. Ginette R.

  2. Bravo et toute mon estime pour votre prise de position courageuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s