Vincent Reynouard a été libéré ce matin

Juste un petit mot pour rassurer tous nos correspondants: Vincent Reynouard a bel et bien été relâché ce matin de la Maison d’arrêt de Valenciennes. Nous étions quelques-uns, à 8h 30, devant la porte de la prison. Parmi les personnes présentes: Marina Reynouard, bien sûr, et son petit garçon Pierre, Siegfried Verbeke et sa femme Edna, Mariette Paschoud, rédacteur responsable du périodique « Le Pamphlet » [de Lausanne], Jérôme Bourbon, rédacteur en chef de l’hebdomadaire « Rivarol », ainsi que d’autres révisionnistes amis venus d’Allemagne ou de Belgique.

L’attente n’a pas été longue: Vincent Reynouard est apparu, chargé de tout son paquetage, heureux comme tout de se retrouver à l’air libre.
Tout le monde s’est regroupé dans un café voisin où attendaient les 7 autres enfants de Vincent et Marina, les petits faisant des dessins pour leur papa sous l’oeil attentif de leurs aînés. L’ambiance était très chaleureuse…

Nous communiquerons davantage de détails prochainement, notamment l’adresse à laquelle Vincent pourra être contacté.

Advertisements

14 réponses à “Vincent Reynouard a été libéré ce matin

  1. Delighted to learn that Vincent has been released from prison. Continued support for him.

  2. Salut Vincent,
    Dans le combat que nous menons tu as pris un chemin très courageux.
    A bientôt dans une prochaine bataille contre le terrorisme intellectuel.

  3. Je soutiens ton combat et surtout je compatit a ton incarceration pour toi et tes enfants ;car malheuruesement on peut tout dire sur tout et tout le monde sauf sur ce que les plus fort décide;Bien que je ne partage en rien tes orientations politiQUES RECOIS MES SALUTATIONS

  4. Honte à un pays, qui au nom de l’allégeance faite à une pseudo-élite dirigeante, enferme ses propres enfants dans d’infâmes géôles. Vincent est des nôtres, pas nos politiques. Bravo pour votre courage, votre abnégation, et que la vérité triomphe. Vve la liberté d’expression.

  5. Bonjour, bonsoir.
    Je suis un jeune étudiant qui a suivi avec un intérêt grandissant cette chasse au sorcière vis à vis des révisionnistes, aujourd’hui plus réfléchi et au vue de la cohérence de vos propos, le doute plane en moi sur l’Histoire, doute d’autant plus légitime qu’il est interdit par notre société bien pensante qui s’acharne vis à vis de ces « quelques esprits égarés ». Je suis actuellement à Paris et j’aimerais dans la mesure du possible pouvoir entrer en contact avec vous afin d’écouter votre version des faits et des preuves que vous avancez. J’espère avoir bientôt de vos nouvelles via Email, et je vous souhaite également un bon retour auprès de votre famille.

  6. Vivement le prochain numéro de « Sans Concession » et vive Vincent Reynouard, la liberté d’expression et de la libre recherche historique ;)

  7. Vincent Reynouard a été libéré mardi 5 avril 2011 au matin au bout d’un an et deux mois de détention.

    Comme il fallait s’y attendre et de la même manière que pour son incarcération et durant sa peine, aucun grands médiats télévisuels ou radiophoniques n’ont rapporté l’information. Tout le monde s’est tu. Pas le moindre entrefilet non plus dans la presse de seconde zone. Pour obtenir des informations sur le sort de M. Reynouard ? Hé bien seuls son Comité de soutien sur Internet et le journal Rivarol en ont régulièrement divulgué.

    Ce silence officiel est déconcertant. S’il est juste d’enfermer pour plus d’une année un père de famille de huit enfants pour délit d’opinon concernant l’histoire officielle sur le problème des « chambres à gaz homicides », alors pourquoi taire l’événement ? Les bien-pensants qui nous gouvernent et qui pondent les lois liberticides auraient-ils honte de ce qu’ils font ? Auraient-ils peur que la disproportion entre la « faute » commise et le châtiment qui s’ensuit posent questions à l’homme de la rue ? C’est fort possible… Voilà sans doute la raison inavouable de cette coupable désinformation.

    Car enfin M. Reynouard n’a tué personne, n’a violé personne, n’a spolié personne. Il a juste essayé, tout au long d’un travail acharné de plusieurs années, de faire partager au monde ce qu’il pense sincèrement avoir atteint de vérité.

    La chape de plomb médiatique générale sur le sort de cet homme courageux et qui a toujours lutté à visage découvert, est une preuve de plus que l’ « Holocauste » est un mythe à usage uniquement politique et idéologique. Cette utilisation politique du Grand mensonge est d’ailleurs apparut en pleine lumière comme l’a judicieusement fait remarquer Vincent et comme chacun peut s’en rendre compte prsonnellement lors de l’entre deux tours du 21 avril 2002.

    Le combat continue ! Bravo à Vincent !

  8. Cher camarade Vincent,

    Je salue votre fidélité derrière les barreaux, surtout en père de si mignons enfants et en mari d’une femme adorable. Vous avez renoncé à tout sauf l’honneur.

  9. Vincent, nous continuerons à vous soutenir quoi que le système puisse vous faire subir ! Que vous soyez remerciés vous et votre famille pour cet exemple de courage et de sincérité !

  10. Une nouvelle qui fait plaisir.
    C’était dur, mais c’est le destin des heros.

  11. J’espère que les fautifs qui ont créés cette ignominie inadmissible devront un jour rendre des comptes.
    Liberté pour un homme libre de penser ce qu’il veut !

  12. Salut vincent,
    Cela fait plaisir de te voir sortis, je ne regrette en rien nos contact par lettre et j’espère qu’il y aura entre nous une continuité dans le futur, comme je te l’es écrit, j’aimerais faire plus pour toi, une aide quelconques en faite, mais c’est dure de ne pas pouvoir t’aider plus que ça.
    Bienvenu parmi nous vincent.
    Salutations cher amis…

  13. Enfin sorti! Qu’il profite bien de sa famille et de sa liberté qui lui ont été enlevées injustement!
    Mes salutations!

  14. Merci. L’infamie aura été trop longue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s